Poils Incarnes

LES POILS INCARNÉS : QUELLES SOLUTIONS ?

C’est moche, rouge, parfois douloureux. C’est peut-être un poil incarné! Cette affection est fréquente chez l’homme. C’est le résultat d’un poil qui s’incurve et pousse vers la profondeur de la peau.

Il n’existe pas de solution miracle mais quelques précautions peuvent permettre de limiter cette problématique :

La prévention :

Hydrater : L’épilation élimine le film hydrolipidique, ce qui entraîne dessèchement et déshydratation. C’est pour cela qu’il est indispensable d’hydrater sa peau après l’épilation et pendant plusieurs jours. De plus, l’action hydratante permet à la peau d’être plus souple, et aux poils de mieux sortir.

Gommer : Il peut être intéressant de faire des gommages réguliers, mais pas plus d’une fois par semaine, pour éliminer les petites peaux qui empêchent les poils de sortir. Utilisez un gant de gommage sous la douche et massez-vous doucement ! Ca ne sert à rien de se « récurer » la peau, au contraire, elle serait d’autant plus sensible.

Renforcer : Faites une cure de levure de bière. Elle est très riche en vitamines du groupe B, qui permettent de renforcer les cheveux et donc les poils. Une fois plus forts, ils sortiront plus facilement ! Vous pouvez trouver de la levure de bière dans toutes les parapharmacies, les magasins bio et dans les rayons compléments alimentaires des supermarchés.

Traiter : Certains produits permettent de traiter et de prévenir le poil incarné. Ils sont à base d’acides de fruits, (l’acide glycolique par exemple) et d’émollients. Les acides de fruits éliminent le petit opercule de peau qui empêche le poil de sortir ; les actifs émollients, eux, assouplissent la peau et permettent de libérer facilement le poil. Ce type de produit est à appliquer de préférence le soir, afin de préparer votre peau pendant la nuit. Et, comme tout produit traitant, il est impératif de l’appliquer quotidiennement et sur le long terme, pour obtenir des résultats visibles et durables.

Conseil n°1 : En cas d’infection, consulter un dermatologue

En cas d’infection franche, il sera plus prudent de consulter un dermatologue. Il vous prescrira sûrement des antibiotiques pour stopper l’infection. N’essayez pas de retirer le poil avec une aiguille, cela risquerait de vous laisser des cicatrices.

Exemple de produit : Dermo-K du laboratoire Avene

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email